Eric Sadin

Responsibilities


Distinctions

Biography

éric Sadin est écrivain et philosophe, il alterne la rédaction de textes littéraires et théoriques. Il a publié plusieurs ouvrages, notamment une trilogie explorant l’état contemporain de nos rapports aux technologies numériques : Surveillance Globale – enquête sur les nouvelles formes de contrôle (Climats/Flammarion, 2009) ; La Société de l’anticipation (Inculte, 2011) ; L’Humanité augmentée – L’administration numérique du monde (L’échappée, 2013) (Prix Hub awards 2013 de l’”Essai le plus influent sur le digital”). Il est intervenant régulier à Sciences Po Paris, et intervient dans de nombreuses universités et centres de recherches en Europe, en Amérique du Nord et en Asie. Il a été professeur à l’école supérieure d’art de Toulon, et visiting professor à L’ECAL de Lausanne et à l’université d’art IAMAS (Japon). Fondateur et rédacteur en chef de la revue éc/ artS (Pratiques artistiques & nouvelles technologies, 1999-2003). Il a organisé trois colloques : Globale Paranoïa – Formes et puissance de la surveillance contemporaine (Paris, Palais de Tokyo, 2008) ; Physique/virtuel (Médiathèque d’Orléans, 2005) ; textualités & nouvelles technologies (Saison de la France au Québec, Musée d’art contemporain de Montréal, 2001). Lauréat de la Villa Kujoyama ; Prix Pompidou 2005, pour la conception d’une version multimédia de son livre tokyo paru la même année chez P.O.L. Il a publié en 2015, La Vie algorithmique – Critique de la raison numérique. (L’échappée). Il a fait paraître un nouvel essai en octobre 2016 : La Silicolonisation du monde – L’irrésistible expansion du libéralisme numérique, qui a rencontré un large écho critique et public.